TOEIC cadets d’Air France : comment obtenir rapidement 850 points ?

Dernière mise à jour : il y a 2 jours



Pour pouvoir intégrer les cadets d’Air France, un score minimum de 850 points (sur 990) au TOEIC est nécessaire, ne serait-ce que pour déposer sa candidature. Ce test de niveau d’anglais est basé uniquement sur des compétences en communication dans un contexte professionnel. Si vous souhaitez devenir pilote de ligne, ce test d’anglais business ne vous sera d’aucune utilité, mais il est indispensable d’obtenir un bon score pour intégrer le programme de formation d’Air France. Il est possible de vous y préparer rapidement et d’atteindre ce score minimum, pour peu que vous ayez la bonne méthode.


Le TOEIC pour intégrer les cadets d’Air France, de quoi s’agit-il ?


Qu’est-ce que le TOEIC ?


Le TOEIC est un test d’anglais bien connu, dont le résultat est valable 2 ans et qui évalue le niveau d’anglais dans un contexte professionnel. L’épreuve du TOEIC se déroule en 2 h sur 2 parties :

  • compréhension orale pour 45 minutes ;

  • compréhension écrite pendant 1 h 15.


L’évaluation de la compréhension orale se fait à travers 100 questions sur des descriptions, des interrogations ou de brèves discussions issues du monde des affaires. L’évaluation de la compréhension écrite est réalisée à travers une autre série de 100 questions de grammaire, de vocabulaire et de lecture de documents, toujours en lien avec un contexte business. Les bonnes réponses sont notées entre 3 et 5 points (plus une question est difficile, plus elle rapporte des points). Chaque partie du TOEIC est ensuite rapportée à un score de 495 points, pour un total de 990 points.


Pour obtenir un bon score au TOEIC, un bon niveau d’anglais n’est clairement pas suffisant, car même en étant natif, il est possible de ne pas obtenir la note maximale. C’est un test qui demande de correctement s’y préparer, avec une certaine logique à maîtriser dans les réponses attendues. Vous devez donc comprendre ces mécanismes et développer des automatismes qui vous feront gagner un temps précieux pendant les épreuves.


Le TOEIC pour devenir pilote de ligne, est-ce nécessaire ?


Pour devenir pilote de ligne, un certain niveau d’anglais est indispensable. Il s’agit bien de la seule et unique langue universelle qui vous permettra d’éviter un crash ! Il n’est ainsi pas exagéré de dire qu’il est vital pour un(e) pilote de maîtriser la langue anglaise. Pour cette raison, il existe un objectif de niveau au FCL 055 (niveau 5 minimum pour être recruté et niveau 4 pour voler en loisir) pour pouvoir exercer le métier de pilote.


Le TOEIC juge du niveau d’un anglais business, pour des métiers du commerce, en rapport avec des tâches exercées principalement dans un bureau (beaucoup de négociation, conférences, meetings, emails…). Il est en effet souvent demandé par les entreprises, ainsi que pour intégrer de nombreuses écoles de commerce. Le contenu de l’évaluation n’a donc rien à voir avec l’aéronautique, contrairement au FCL055.


Pourtant, le programme Cadets d’Air France exige un score de 850 points à ce test pour pouvoir déposer son dossier d’admission. C’est la première étape nécessaire pour intégrer le programme, dans lequel seules 100 places sont ouvertes chaque année. Le TOEIC ne servira ensuite concrètement à rien aux candidats aux cadets. Seule la compagnie Air France le demande d’ailleurs. Mais c’est un élément à travailler en priorité pour pouvoir prétendre à ce programme.


Si vous souhaitez candidater aux Cadets d’Air France, vous avez probablement bien d’autres choses à préparer. La préparation du TOEIC peut être fastidieuse et les compétences testées ne correspondent pas vraiment à ce que l’on attend d’un pilote. Toutefois, vous pouvez améliorer votre score rapidement si vous avez les bonnes méthodes.



Comment obtenir un meilleur score au TOEIC pour les Cadets d’Air France ?



La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de bien préparer son TOEIC pour obtenir, facilement et en peu de temps, un score de 850 points pour son dossier d’entrée aux cadets d’Air France ! En travaillant avec la bonne logique et en suivant une préparation adaptée, vous pouvez optimiser très rapidement votre score. La préparation est essentielle pour obtenir un bon score au TOEIC, car le niveau d’anglais seul ne suffit pas ! Il faut impérativement maîtriser les raccourcis et la logique des questions posées pour atteindre plus efficacement le score minimum requis pour les Cadets d’Air France.


Comprendre l’examen


Il est d’abord nécessaire de maîtriser sur le bout des doigts les parties de l’examen avant de s’y présenter. Pour cela, vous devez connaître ce que chaque partie contient, comment y répondre et quelle est la compétence testée.


Tout au long de l’examen, sont distillés des « distractors ». Vous devez apprendre à les repérer et les déjouer. Ils sont sournois, nombreux et peuvent clairement tout changer dans la question. Ils amènent le candidat vers la mauvaise réponse pour tester sa capacité à analyser réellement les informations !


Correctement s’y préparer

Vous devez également anticiper au maximum. En sachant anticiper ce qu’il se passera ensuite, vous pourrez répondre plus rapidement et plus efficacement à la question. Le temps est LE véritable piège au TOEIC. Il est donc très précieux de le gérer de la bonne manière.


Vous devez, par ailleurs, maîtriser parfaitement les structures grammaticales les plus courantes. Au passage, cela vous servira ensuite pour la préparation du FCL055, pour lequel un niveau 4 (pilote loisir) ou 5 (pilote de ligne) minimum est requis.


Vous devez enfin apprendre à faire la différence entre la bonne réponse et la meilleure réponse. Dans de nombreuses questions, il n’y a pas toujours qu’une seule réponse possible et le candidat doit choisir la réponse la plus appropriée.


Se faire accompagner


La préparation est l’élément clé pour réussir son TOEIC, et ce n’est pas forcément le niveau d’anglais qui fait la différence. J’en ai pour preuve à ce sujet mon expérience personnelle !

Je suis coach d’anglais business, spécialisée dans l’aéronautique. J’ai eu l’occasion de préparer le TOEIC, il y a quelques années, quand j’étais en école de commerce. J’avais déjà mon master 2 d’anglais en poche et sans aucune préparation, je n’ai pas dépassé les 890 points ! Évidemment, j’étais très déçue… mais j’ai vite compris pourquoi j’avais obtenu ce résultat ! Je n’avais aucune technique, aucune méthode pour gagner du temps, aucune préparation à proprement parler. Comme je l’ai déjà mentionné précédemment, la maîtrise de l’anglais général et même de l’anglais business n’est pas suffisante pour obtenir un bon score au TOEIC. Ce test mesure aussi votre rapidité, votre concentration et votre mémoire.

10 ans plus tard et de nombreux TOEIC préparés avec mes élèves, j’ai consolidé toute mon expérience, issue autant de mes propres erreurs que des leçons apprises tout au long de ces années d’enseignement et de préparation.

Si vous souhaitez vous faire accompagner par une coach d’anglais business, spécialisée dans l’aéronautique, qui a développé une méthode de préparation aux tests d’anglais comme le TOEIC, j’ai ce qu’il vous faut. Je vous propose de mettre en pratique toutes ces techniques et vous les approprier, dans une masterclass dédiée. C’est une formation flash de 2 h complètement différente de ce que vous utilisez probablement déjà pour préparer le TOEIC. Elle vous apprend à être plus efficace et plus précis pour améliorer considérablement votre score rapidement. Elle vous garantit de franchir cette première étape des 850 points au TOEIC pour intégrer les cadets d'Air France.





0 commentaire