top of page

Quel niveau d'anglais pour devenir pilote ?

Vous rêvez de devenir pilote de ligne ou de loisir ? Vous souhaitez intégrer une compagnie aérienne ? Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe un niveau d’anglais indispensable pour devenir pilote. En effet, vous devez justifier d’un certain niveau au TOEIC d’abord pour déposer un dossier d’admission chez certaines compagnies, comme Air France. Mais ce n’est pas tout ! Pour devenir pilote, de ligne ou de loisir, un certain niveau d’anglais est aussi nécessaire au FCL 055. Alors, quel niveau d’anglais faut-il pour devenir pilote ? Découvrez la réponse dans cet article.


Quel niveau d’anglais pour devenir pilote au TOEIC ?

Parlons tout de suite du TOEIC pour devenir pilote, car il est nécessaire si vous envisagez de candidater auprès d’Air France. Le TOEIC un test de niveau d’anglais basé sur des compétences en communication dans un contexte professionnel. L’épreuve du TOEIC se déroule en 2h sur 2 parties. La compréhension orale se déroule pendant 45 minutes puis c'est au tour de la compréhension écrite durant 1h15. Les bonnes réponses sont notées entre 3 et 5 points. Le total de points de chacune des deux parties est rapportée à un score de 495 points, pour un total maximal de 990 points.


Le TOEIC évalue votre niveau d'anglais business. Il est très souvent exigé par les entreprises ou pour intégrer des écoles de commerce. Il juge la capacité de compréhension sur des sujets en lien avec des missions de bureau (négociation, conférences, réunions, emails…). Cet examen ne vous servira donc concrètement à rien ensuite pour piloter, mais si vous souhaitez intégrer le programme de formation d’Air France ou tout simplement postuler pour être pilote, vous devrez justifier d’un minimum de 850 points.


Pour mieux comprendre comment obtenir ces 850 points au TOEIC en vue d’intégrer les cadets d’Air France, découvrez dans cet article, comment vous y préparer.


Quel niveau d’anglais au FCL 055(ELP) pour devenir pilote ?

Le personnel navigant doit posséder un niveau d’anglais suffisant pour exercer ses fonctions. Ainsi, chaque pilote, de ligne, mais aussi de loisir s'il souhaite voler au delà des frontières françaises, doit effectuer un contrôle de ses compétences linguistiques, qu’on appelle FCL055.


Le FCL055 est une qualification que l’on peut obtenir de 2 façons :

  1. en passant directement l'examen de la DGAC.

  2. en passant un test « nouvelle génération » dans l’un des centres de contrôle de compétences linguistiques agréés en France ou en Europe.

Si vous souhaitez devenir pilote professionnel, obtenir cette qualification est obligatoire pour la validation du CPL ou ATPL, que vous souhaitiez traverser les frontières ou pas. Le niveau d’anglais obtenu au FCL055 va conditionner ce que vous pourrez faire ensuite en tant que pilote.


Le niveau 4 est le niveau minimum à obtenir pour piloter, mais seulement auprès de certaines compagnies aériennes. Par ailleurs, un niveau 4 au FCL055 peut s’avérer insuffisant lorsque les compagnies doivent faire un choix entre plusieurs candidats. Le niveau 5 est donc en réalité le niveau véritablement recommandé pour pouvoir devenir pilote professionnel. Le niveau 6, qui est le plus élevé est aussi celui qui est le plus recherché par les compagnies. Obtenir ce niveau au FCL055 requiert toutefois une expérience significative en anglais général, pas seulement dans l’aéronautique. Il est nécessaire d’avoir eu une utilisation régulière et répétée de l’anglais dans différents contextes personnels et professionnels.


Si vous souhaitez devenir pilote, il est également important de savoir que la durée de validité de votre certification d’anglais au FCL055 dépend aussi du niveau obtenu :

  • 4 ans si vous avez un niveau 4 ;

  • 6 ans si vous avez un niveau 5 ;

  • à vie si vous avez un niveau 6.

Pour préparer et améliorer vos résultats en anglais au FCL055, il faut bien comprendre quelles sont les compétences attendues d’un pilote en anglais.


Quelles sont les attentes en anglais pour piloter ?

Avant tout, devenir pilote requiert une certaine capacité de communication orale. Parler anglais est ce qui permet d’abord de garantir la sécurité de votre vol et le respect des procédures. Il est alors nécessaire d’avoir de bonnes bases en anglais général avant de vouloir développer des notions d’anglais aéronautique. Par ailleurs, il est indispensable d’apprendre à transmettre des communications radio en anglais. C’est ce qu’on appelle la phraséologie. La maîtrise de l’anglais pour un pilote est donc avant tout orale, mais un minimum d’écrit est également nécessaire pour la compréhension des documents techniques.


En ce sens, le FCL055 va sanctionner et évaluer 6 compétences qui représentent les 6 critères de notation de l’examen. Il s’agit de :

  • la prononciation ;

  • l’aisance ;

  • la compréhension ;

  • le vocabulaire ;

  • la structure ;

  • l’interaction.


Une bonne préparation à ces différents critères de notation et aux subtilités précises de la communication en anglais aéronautique est le meilleur moyen de mettre toutes les chances de votre côté pour devenir pilote. C’est ce qui peut vous permettre d’obtenir le niveau d’anglais suffisant pour piloter et réalisez ainsi votre rêve.


Si vous vous apprêtez à passer le FCL055 nouvelle génération et que vous voulez atteindre le niveau 5, j’ai conçu spécialement dans ce but l'entrainement FCL055 express. C’est une offre de coaching en anglais aéronautique efficace et clé en main qui vous permet de vous tester et d’obtenir des astuces personnalisées pour mieux préparer et progresser à l’examen. Elle comprend :

  • un mini workbook complet pour préparer le FCL055 en quelques jours ;

  • 55 minutes de coaching composées d’un examen blanc de 30 minutes et de 25 minutes de conseils personnalisés sur la base de vos résultats ;

  • une fiche récapitulative de l’entretien ;

  • un QCM de 100 questions pour vous tester avec précision sur les compétences linguistiques attendues à l’examen.


C’est l’offre idéale pour vous si vous visez un niveau d'anglais suffisant pour devenir pilote de ligne ou pour voler pour le plaisir. Découvrez-en plus ici.

0 commentaire

Comments


bottom of page